6661, des Écores, Montréal
Québec, CANADA, H2G 2J8
info@centre-eauvie.com
inscription@centre-eauvie.com
T: 450 512-7725

Polarité du Flow

Polarité du Flow

Il est courant de parler de Flow ou de se sentir ou non dans le Flow. Être dans le Flow, c’est ressentir que tout va bien et qu’on se laisse emporter par les événements de la Vie qui vont dans le sens de nos rêves et désirs. Mais qu’en est-il au juste? Bien qu’à première vue, le Flow semble être quelque chose relié à la fluidité de l’eau, donc à l’énergie Eau, en réalité, il appartient au Sattva; c’est un phénomène vibratoire.

Le Flow fait partie du mouvement incessant de la Vie qui oscille entre l’expansion et la contraction ou entre la force centrifuge et la force centripète comme le cycle de l’inspiration et de l’expiration. Le Flow se compose donc d’une composante Expansion et d’une composante Contraction. La plupart des gens ne retiennent que la composante Expansion qui porte nos activités vers une forte expression soutenue par notre énergie Feu. Par exemple, la passion amoureuse ou l’apprentissage d’une nouvelle expérience sont des manifestations de l’expansion guidée par le Flow. Le retour du Flow est un phénomène du retour vers soi (contraction), le retour de la vague qui nous recentre et est de nature Tamasique. Les cycles incessants du Flow font en sorte que la Vie est un continuum d’expansion et de contraction tels l’ensemble des cycles d’inspiration et d’expiration. Dans une relation amoureuse, le retour vers soi est pour le couple le processus essentiel de se définir et prendre racine vers des buts supérieurs lors des prochaines expansions qui seront à d’autres niveaux.

Le problème avec le Flow est que plusieurs d’entre nous veulent rester dans une expansion infinie. Par exemple, un nouveau praticien en massage se fait offrir un emploi de rêve qui lui dicte de faire un certain nombre de soins par semaine. Le praticien émerveillé peut décider d’augmenter la cadence du double et même plus. À un moment donné, le praticien s’épuise et décroche et peut même rejeter la pratique du massage. Cette situation est typique de l’Égo qui pousse la personne à consommer beaucoup d’Énergie Feu dont le ressac est l’épuisement et un retour brutal vers soi. De même, résister à ne pas emboîter le pas à des situations qui mèneraient à de l’expansion ou l’expression de soi bloque notre Énergie Feu et nous conduit à la stagnation de notre expérience terrestre qui se limite alors à des expériences banales.

On peut comparer cette situation avec une analogie avec le cycle de Krebs qui est le fondement de la respiration cellulaire. Cette réaction spécifie que l’apport d’oxygène avec des nutriments génère de l’énergie avec une contrepartie en gaz carbonique et des déchets. Supposons qu’il serait possible que d’inspirer, l’apport continu en oxygène avec l’expansion de l’énergie ainsi créé génère une quantité importante de gaz carbonique et de déchets qui vont venir encombrer et détruire le métabolisme de la personne. De plus, ce processus va épuiser tous les nutriments. Ce qui arrive à l’échelle de la personne et à l’échelle de la société est un épuisement des ressources de la personne ou de la planète et une génération importante de déchets (pollution) et de gaz carbonique (gaz à effets de serre). En supposant qu’il serait possible que d’expirer, cette situation mène à l’apathie ou à la stagnation absolue car il n'y aura aucun apport en énergie.

Ainsi vivre le Flow est une expérience fondamentale qui s’apprend par le continuum des expériences terrestres qui nous enseignent qu’il n’est pas possible de vivre continuellement en expansion et qu’il est également nécessaire de sortir de ses zones de confort pour vivre l’expansion ou l’expression de soi. Les innombrables cycles de la Vie, jour et nuit, inspiration et expiration, etc. sont nos meilleurs guides pour comprendre le Flow.

Dans le cycle incessant de la Vie ou du Flow, rien ne bouge vraiment mais on est transporté vers quelque chose de plus en plus grand.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × cinq =