268, ch. Guénette, Ste-Marguerite-du-Lac-Masson
Québec, CANADA, J0T 1L0
info@centre-eauvie.com
sylvie@centre-eauvie.com
T: 450 228-2288
C: 450 512-7725

La Polarité des croyances

La Polarité des croyances

Les croyances font partie intégrante de notre existence. Tous les jours, nous recevons de nombreux messages de nature diverse, à commencer par nos rêves, nos idées, et jusqu’aux publications dans les réseaux sociaux qui viennent confirmer, heurter ou questionner nos croyances. De nombreuses études ont confirmé que le cerveau est programmé pour croire; ainsi les croyances font partie de nous. Les croyances s’installent progressivement à partir de l’enfance, elles sont le résultat de nos expériences personnelles, notre éducation et les idées qu'on nous a transmises.

Il y a trois composantes au système immunitaire. Le système immunitaire tangible agit sur un corps étranger extérieur avec l’aide notamment de ses lymphocytes (tamas) tandis que le système immunitaire émotionnel agit pour préserver l’intégrité de la personne face à des dangers ou stimuli extérieurs (raja). L’aptitude du cerveau à enregistrer une croyance comme une information est le fruit de la dimension sattvique du système immunitaire, le système immunitaire existentiel. Le système de croyances permet à une personne de définir sa relation avec elle-même au niveau de sa quête existentielle, sa liberté d’être ou de son incarnation (sattva).

Les croyances se bâtissent et évoluent au fil du temps à partir de l’enfance. Par exemple, une personne vivant des relations harmonieuses ou orageuses établira une classification de celles-ci en fonction de leur apport au niveau de sa personnalité. La personne pourra croire que les relations fortes voire fusionnelles sont une bonne chose tandis qu’une autre personne croira que la richesse matérielle est la clé d’une existence heureuse. Le cerveau emmagasine donc les croyances comme des informations indicatrices de vie pour la personne, c’est donc une programmation. Cette programmation est créée par les expériences et émotions vécues ou les enseignements reçus. Ce lien étroit entre les émotions (élément Feu) et les croyances (élément Air) est un bon exemple du airy principle bien décrit par Stone, le fondateur de la Polarité. Une émotion de peur bleue pourra être associée à une croyance spécifique tandis qu’une exaltation pourra être associée à un autre type de croyance. Ainsi, la personne rejettera, embrassera ou sera indifférente face à des choix possibles selon ses croyances. Par exemple, une personne habitée par une croyance qui lui dicte qu’il faut travailler fort pour réussir sa vie choisira des expériences qui vont dans ce sens, des défis exagérés ou des tâches énergivores. De même, une personne végétarienne pourra rester insensible à des étalages de viandes dans un magasin.

Les agences de marketing et tout le mécanisme de la propagande ont bien compris ce principe de Stone. Les informations ou événements négatifs diffusés seront susceptibles de cultiver la peur chez les personnes portées à croire à cet événement ou à cette information. À notre système de croyance s’ajoute la crédibilité de la source des informations; par exemple, une personne croira à une information provenant d’un scientifique et rejettera l’opinion d’un voisin immédiat. À l’opposé de ce spectre, une publicité associera une expérience positive avec un type de produit; la personne croira que ce produit lui procurera une grande satisfaction et se pressera de l’obtenir. Ainsi, il est très facile d’exploiter la peur en diffusant des informations négatives.

Toutefois, le déroulement de notre existence apporte de multiples expériences telles que joies, peines, chocs, traumas et révélations. Ces expériences viennent conforter, modifier ou bouleverser nos croyances ou en créer de nouvelles. Les informations ou événements similaires vont venir conforter nos croyances tandis que de nouvelles expériences ou informations pourront modifier notre programmation. La santé de notre système immunitaire existentiel est la capacité pour la personne de s’adapter à de nouvelles expériences ou informations; cette capacité est l’esprit de discernement.

Un bon esprit de discernement permettra de nous défaire de croyances inutiles qui peuvent agir comme blocages énergétiques empêchant de nous réaliser pleinement. Ces blocages énergétiques prennent la forme d’idées fixes ou de limitations. À terme, un esprit de discernement fort permet de cultiver un mental clair qui nous apprend à nous détacher de croyances futiles ou toxiques et à choisir les croyances qui permettent notre épanouissement.

L’équilibre des éléments Feu et Air permet de maintenir un système immunitaire existentiel efficace. Des polarités Feu et Air ainsi que la pratique du yoga et l’apport de l’ayurveda sont de bonnes stratégies pour maintenir et développer l’esprit de discernement.

En équilibre, notre système immunitaire existentiel agit comme un calque de notre propre conscience, notre propre maître intérieur ou notre divinité souveraine. En maintenant nos éléments Air et Feu en équilibre, nous renforçons tout notre système immunitaire et nous existons pleinement grâce à un esprit de discernement aiguisé.

Share

Recommended Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-neuf − neuf =