6661, des Écores, Montréal
Québec, CANADA, H2G 2J8
info@centre-eauvie.com
inscription@centre-eauvie.com
T: 450 512-7725
T: 514 924-6840

Le Deep Tissue, un MUST en massothérapie

Le Deep Tissue, un MUST en massothérapie

Au contraire de l'auteure de cet excellent article du Massage Magazine - un autre bon article!! - je n'ai pas eu besoin d'aller travailler en spa pour comprendre l'importance d'acquérir une expertise en massage des tissus profonds pour m'aider dans ma profession de massothérapeute. J'ai seulement eu à me regarder dans le miroir et à constater ce que ma petite taille me commande.

L'auteure mentionne que le massage des tissus profonds sont plus coûteux, et donc les massothérapeutes sont payés plus cher pour ces services. Etant ambitieuse, elle a donc voulu acquérir rapidement cette compétence. Avec l'expérience de plusieurs massages par jour en spa, elle a compris qu'elle avait avantage à développer une technique qui pourrait faire d'elle une massothérapeute en demande, tout en se protégeant des blessures et de la fatigue.

Effectuer un massage des tissus profonds en toute simplicité et prendre conscience des croyances limitantes au sujet de ce type de massage.

Les croyance limitantes sont les suivantes:

  • Le Deep Tissue doit être effectué que par les massothérapeutes grand.e.s et fort.e.s
  • Ce type de massage est épuisant à effectuer
  • Ce type de massage est douloureux à recevoir

Toutes ces déclarations sont fausses. Avec les bons outils et les bonnes techniques, le massage des tissus profonds peut être confortable à effectuer pour les praticiens de toute taille (je mesure 5" et pèse 108 lbs!), et est agréable à recevoir pour les clients.

Les 8 aspects mentionnés par cette auteure font partie de la technique de Deep Tissue enseignée à Centre EauVie. Cette technique prend en compte le bien-être du praticien ainsi que celui du client. Ci-dessous, les 8 aspects conseillés pour développer une offre de service durable.

  1. Utilisez votre poids de corps au lieu de votre force musculaire. Il n'est pas nécessaire de "travailler fort" pour déloger une tension. Au lieu de cela, déposez simplement votre poids sur la zone sensible, et avancez. Utiliser votre poids corporel fera fondre la pression. Le travail musculaire de poussée risque d'être trop profond et sera épuisant pour le thérapeute, peu importe sa force. Déposer son poids sur les tissus ne prend pas d'effort du tout, c'est comme s'appuyer contre une table. Je mime souvent que je m'appuie sur mes coudes, le visage dans mes mains, pour écouter la télé. C'est en fait relaxant.
  2. Travaillez sur une table de massage suffisamment basse pour pouvoir appuyer votre poids corporel. Afin d'utiliser efficacement votre poids corporel pour engager le tissu, assurez-vous que votre table est à la hauteur appropriée. Si vous arrondissez votre dos, la table est trop basse; si vos épaules sont près de vos oreilles, la table est trop haute. La table doit être 1 pouce plus bas que votre poing fermé, si votre client est mince, et 2 pouces plus bas que votre poing fermé si votre client est corpulent. C'est pourquoi je recommande une table facilement ajustable. Lorsque vous travaillez les côtés du corps, assurez-vous de vous tenir légèrement à l'écart de la table, de sorte que vous vous déposez sur le corps de votre client. Lorsque vous travaillez devant ou derrière le corps, assurez-vous que la table est suffisamment basse pour vous permettre pour déposer votre poids sur votre client. Avec les bons outils et techniques, le massage Deep Tissue peut être effectué par les praticiens de tout taille, et relaxant aussi pour les clients qui le reçoivent.
  3. Utilisez vos avant-bras. Utilisez entre autres vos avant-bras pour effectuer la majorité du massage. Réservez vos mains pour de longues manœuvres d'effleurage, travailler les doigts et les orteils et masser le cou, visage et tête. Masser le dos, les hanches, les bras et les jambes avec les avant-bras. Il y a beaucoup d'avantages à utiliser les avant-bras; avec la pratique ils deviendront de plus en plus sensible. Vous avez aussi d'autres outils à exploiter comme vos coudes, votre talon de la main, et vos poings souples.
  4. Soyez patient pour atteindre les couches musculaires plus profondes. En utilisant votre poids au lieu de votre force musculaire, vos avant-bras vont naturellement atteindre la première couche de tissu profond. Au fur et à mesure que les tissus se relâchent, vous atteindrez la couche profonde suivante. Si vous travaillez patiemment couche par couche, vos clients ne résisteront pas et vivront une expérience sans douleur. Si votre client résiste à votre pression, vous travaillez trop profondément; allégez votre pression pour trouver et masser d'abord la couche la plus superficielle de tension. De même, si vous ne ressentez pas de relâchement des tissus, vous travaillez peut-être trop superficiellement. N'ayez pas peur de déposez votre poids sur votre client. Vous pourriez être surpris de la quantité de poids que votre client peut accepter confortablement. Si cette façon de faire est nouvelle pour vous et que vous craignez de leur faire mal, pratiquez avec un partenaire qui peut vous donner de bonnes rétroactions.
  5. Travaillez sur la région d'où originent réellement la tension ou la douleur, pas seulement sur la zone où se trouve le symptôme. La zone où le client ressent de la douleur, et la zone source de cette douleur peuvent être différentes. Parfois, les clients vous demanderont de travailler une zone de tension telle que le bas du dos. Cette zone peut être si tendue que vous avez l'impression d'avoir besoin d'une masse pour l'assouplir. L'auteure trouve qu'en travaillant les hanches, le bas du dos va libérer. Le client n'a peut-être pas conscience que ses hanches étaient tendues, car il ne ressentait la douleur que dans le bas du dos. Pour ma part, il arrive souvent qu'en travaillant le bas du dos, le haut du dos se détend. Souvent, le client ne peut pas prendre beaucoup de pression à la véritable source de la douleur. Donc, au lieu de dépenser beaucoup d'énergie à travailler la zone symptomatique, traiter les source de la tension nécessitera moins d'énergie et sera plus efficace pour votre client.
  6. Travailler un muscle en étirant pour atteindre plus profondément sans travailler plus fort. En mettant un muscle tendu dans une position qui permettra son étirement, le travail sur cette zone sera intensifié, mais pas parce que vous travaillez plus fort. Étirer un muscle tendu le rend plus disponible au massage. C'est ce que nous enseignons dans le second cours: Deep Tissue & Mobilisations.
  7. Avoir une bonne mécanique corporelle signifie être ancré.e dans les jambes et détendu.e dans le haut du corps. Comme l'auteure de l'article, nous enseignons à nos élèves à développer leur ancrage comme un arbre avec des racines profondes sous les pieds, les jambes fortes comme des troncs d'arbres, et les bras lâche et flexible comme des branches d'arbres dans le vent. Voici ce que vous voulez ressentir lorsque vous effectuez un massage: fort dans le bas du corps, les genoux pliés, présent.e dans le bassin, et détendu.e dans le haut du corps. Les bras étant le prolongement du cœur, gardez votre dos droit, votre cœur engagé et votre poitrine ouverte. 
  8. Utilisez la respiration. Pour la plupart des gens, la respiration est inconsciente. Les gens ne pensent pas vraiment à leur souffle à moins qu'ils ne fassent du yoga ou une autre pratique qui implique la respiration conscience. Donc, nous allons souvent remarquer que nos clients ne respirent pas sur la table. Une respiration lente et profonde détend l'esprit et le corps et est donc un outil crucial pour les travailleurs corporels. Encouragez votre client à respirer, même si cela signifie se détendre silencieusement. Demandez à votre client de respirer sous vos mains ou dans une zone que vous travaillez. Cela augmente la circulation dans cette zone et détend également votre client. Comme votre client se concentre sur son souffle, qu'il le réalise ou non, il médite. Utilisez son souffle comme outil utile et facile pour une libération plus profonde de l'esprit et du corps. VOTRE respiration est toute aussi importante que celle de votre client. Je dis souvent à mes clients qu'ils m'entendront respirer, comme lorsque je fais du yoga.

Votre carrière. Il y a beaucoup de discussions dans la communauté de massage au sujet de construire une pratique réussie, mais si vous êtes trop fatigué.e.s, brûlé.e.s ou, pire encore, blessé.e.s, apprenez à travailler plus intelligemment. Prenez soin de votre propre corps tout comme celui de vos clients. En utilisant les avant-bras - et les poings souples, et le talon de la main, et les coudes, etc. - en plus des mains, les massothérapeutes acquièrent un autre outil pour masser. Plus d'outils signifie plus d'options et, espérons-le, une carrière plus longue.

◆ Shari Auth, L. Acu., LMT, est une massothérapeute agréée et acupuncteur, et est certifié dans la méthode Rolf® de l'intégration structurelle. Elle pratique à plein temps à New York.

Cliquez ici pour lire le document original en anglais de Massage Magazine

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 − trois =